AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Description et Influences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orphéem
[Staff PNJ] ¤ Reflet Incarné ¤

avatar

Nombre de messages : 88
Je suis : Le compte Commun d'Eionir
Nature & particularité(s) : Reflet d'une Muse, Matrice d'éphémères.
Date d'inscription : 21/04/2008

Songe esquissé
Race & Aptitudes: Il influe sur tout l'Eionir
Nom du perso: On le confond souvent avec la Fatalité.
Idéologie: Aucune

MessageSujet: Description et Influences   Mer 7 Mai 2008 - 12:10

Un ciel constellé d'étoiles... Une nuit qui, lorsque vous prendrez le temps de l'observer, n'a jamais de fin. Seul brille au loin, la lueur d'une lumière étrange, tel un phare. Plus vous vous en approcherez, plus les ténèbres reculeront. Car il fait nuit noire, seule la présence stellaire éclaire pour qui n'approche de cette lueur.

Le bras enlacé à un tronc qu'il semble doucement projeter dans votre direction, Orphéem se rapproche en nageant. Il est tout aussi trempé que vous, et sa cape flotte dans l'eau comme sous l'effet du vent, tandis que ses longs cheveux d'albâtre lui collent à la peau.
Toujours souriant, depuis votre toute première rencontre. Il agira comme si cela faisait une éternité que vous en vous étiez pas revu... Rappelez-vous, le temps n'a pas ici, la même qualité ni... quantité :



cette image n'est qu'une des versions plausibles.


- L'Océanide, contrée où il vaudra mieux que vous sachiez nager.
Ou que vous ayez beaucoup de chance.

On dit que ses fonds sont insondables, qu'elle n'en a pas, qu‘aucune limite ne la contient. Son eau se nomme "Léthé", on dit qu'elle prit son amertume, ce léger goût salé, des dernières larmes d'Éphémères... mais je ne vous conseille pas de vous en abreuvez, du moins, pas volontairement. Il est évident que vous boirez la tasse fréquemment.

Disons que l'Eionir vous éprouvera, histoire de voir s’il vaut la peine de vous accorder une nouvelle chance. De quoi je parle ? Oh, à l'heure actuelle, cela n'a pas encore d'importance.
Accrochez-vous à ce tronc-là, qui flotte à mes côtés, ou bien à ce reste d'épave qui sommeille non loin. Et nagez si vous êtes bon nageur. Tentez l'impossible si vous ne l'êtes pas. Le courant finira bien par vous rejeter vers la rive comme il le ferait d'un déchet. A moins que l’Océanide ne soit soudain en appétit. On ne peut jamais rien prévoir ici.

Heureusement pour vous, l'eau n'est pas glacée. Seulement tempérée bien qu'elle se rafraîchisse grandement à l'orée de ses trois rives où le courant vous mènera : Nifflheim, Sanctuaire et Judecca. Ou plus exactement pour cette dernière, dont seul le Sanctuaire est un accès, son Atlas et support en quelques sortes, la seule berge où vous pourrez vous échouer après avoir longé les parois glissantes et brûlante du glacé Judecca. . Celui-ci semble briller à son sommet (qui n'est en fait qu'une partie visible, le reste s'étendant bien au-delà de ce que vous pourriez imaginer), devenant le guide en ces ténèbres...

Selon votre approche du Sanctuaire, l’endroit s’avèrera brumeux et coloré si vous approchez du Nifflheim, froid si vous longiez le Judecca, et d’un étrange soleil couchant en vous échouant directement de l’Océanide sur une de ses plages rocheuses, où seules quelques minuscules parcelles sont d’un sable étrangement doré.
Vous apparaîtront d’immenses monolithes aux formes longilignes, sculpture étranges vous prouvant que cette terre fut bel et bien un jour… habité. Foulant la sérénité de ses lieux sacrés, vous vous sentirez étrangement apaisé, faible répit avant de reprendre votre difficile destinée.

Si c'est Nifflheim, attention où vous mettez les pieds. On ne sait jamais. Et puis il n'est pas sûr que vous distinguiez quoi que ce soit, puisque la lueur de Judecca s'éloignera... Que vous serez toujours plongé dans l'obscurité.

Il n'y a qu'en Océanide que vous parviendrez à distinguer clairement les étoiles... Vous savez ce qu'elles sont ? Non, je devine que non. Ce ne sont pas les constellations que vous êtes susceptibles de connaître... Ce sont les lueurs des âmes... Celles qui ne sont pas ici. Vous étiez l'une d'entre elles, avant de vous échouer. Elles sont la lueur des âmes endormies. C'est ainsi que les cieux ne sont jamais identiques, toujours mouvant, car l'intensité de chacune dépend de l'essence de l'individu... et de son rêve.


Il ne vous aura pas laissé l'occasion d'intervenir. Son sourire imperturbable semblant figé pour l'éternité, il disparaît comme il était arrivé. Une fois les informations délivrées.
Revenir en haut Aller en bas
http://elledupomme.deviantart.com/
 
Description et Influences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description physique (PV: Gin et Lil Meyer)
» Cours de description Physique (PV Lokhlass)
» [HRP] Description de la forêt
» Description physique (PV Vlacula)
» Gué de Sarn - Description

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onirie :: ¤ Le Labyrinthe d'Eionir ¤ :: Océanide-
Sauter vers: