AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Akilaë Wander

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Akilaë Wander   Lun 25 Fév 2008 - 6:20


  • Surnom : Akilaë Wander
  • Origine : Cybermonde
  • Race : Descendant de la tribu des Indiò Yalumë, qui s'apparenterait physiquement à une variété d'elfes.
  • Une image :




  • Age : Une trentaine d’année d’apparence.
  • Sexe : Mâle
  • Fonction : Pilier de bar, trafiquant, gunslinger.
  • Pouvoir ou don particulier : Ne vieillit que sous le coup d’une intense émotion.

  • Brève description physique :

    Il toisa la secrétaire un moment, puis jeta négligemment sur le bureau un dossier cartonné aux bords élimés par le temps et les maltraitances dont elle s’empara derechef non sans jeter un coup d’œil blasé à l’hurluberlu qui lui adressait à présent son plus beau sourire colgate.

    « Vous avez fais une demande pour devenir citoyen de l’Empire Brun. Nous allons à présent vérifier ensemble l’exactitude des données vous concernant. Si lors de ma lecture un point vous parait erroné, merci de me le préciser sur le champ. »

    Elle était plutôt mignonne ; le genre de fille qui s’emmène dans un bar sans penser au lendemain. P’têt que si … Merde, elle a enchaîné, cette gourde.

    « … er
    Sexe : Avec plai … C’est une plaisanterie ? »

    Le ton monocorde venait d’annoncer qu’elle ne goûtait pas ce trait d’esprit à sa juste valeur. Il fallait rectifier le tir.

    « Et bien, je pensais que c’était pour cela qu’on m’offrait une place au gouvernement.
    _ Vous ne m’en voudrez pas si je laisse de côté vos hobbies pour le moment.
    _ Va pour : Masculin alors. Nous aurons tout le temps de parler de passes temps après vos heures de travail. »

    La préposée aux naturalisations avait déjà rayé proprement la tentative infructueuse d’humour et rempli le champ avec une application usuelle.

    « Je continue ; Taille : 1 mètre 87.
    Poids : 78 kilos.
    Cheveux : Noirs.
    Yeux : Marrons.
    Adresse actuelle : Aucune.

    Ces éléments sont ils corrects ? Bien, nous allons maintenant passer à la seconde partie : Pourquoi pensez vous que l’Empire Brun accepte de vous accueillir ? Premièrement … »

  • Brève description psychologique :

    Akilaë est avant toutes choses un baroudeur ; en témoignent une paire de chaussures dans un état pitoyable et une garde robe particulièrement pauvre contenue dans un sac à dos. Tantôt incisif et enjoué, tantôt maussade et blasé ; il découvre bien souvent les différents horizons qui s’offrent à lui … le cul posé sur un tabouret de bar. Certains diront de lui qu’il est alcoolique, d’autres, amateur éclairé.

    Une amusante caractéristique de ce personnage, est qu’au final, personne n’est vraiment d’accord quand il s’agit de décrire sa personnalité.

  • Extrait ou anecdote de votre vie :

    " Hey oh, tu crois pas qu'tu dépasses un peu les borgnes là ? - En même temps, c'est pas hyper difficile -

    Blaguapart ...

    Je me réjouis d'avance d'avoir à la tête de notre si charmante ville un homme avec une telle prestance, une telle verve ! Un mec qui quand il ouvre la bouche, t'es déjà au sol, en train d'agoniser ta mère qu'elle t'a pas apprit à résister à de tels boulets de canon verbaux. Un mec qu'il ferait fondre des banquises entières rien que par ses discours enfiévrés et son argumentaire de choc - des p'tits banquises hein, des banquisettes ; okay ... des glaçons même. -. Non, vraiment nonoeil, c'est de toi qu'on a besoin pour relever cette ville en pleine décrépitude.

    C'est vrai quoi, Joshua est un gros tocard qui sait à peine parler, qu'est pas drôle, qui ne sait pas faire de discours construits et intelligents ... D'ailleurs je l'aime pas. Brrr, que je l'aime pas. - 'spèce de raté, la prochaine fois que j'te vois, j'te tape. Graour. -

    Alors que toi, ouuuuh toi ; t'es le souverain de la loquacité de l'apocalypse de la mort qui tue de Naar. - Ne jamais oublier " de Naar " ; important ça. -

    ...

    Monsieur ... Je vous aime. Laissez moi vous payer un verre Embarassed "

    Extrait d’une dithyrambe d’Akilaë Wander adressée à Urush dit le borgne, au sujet de la ville de Nécropolis, Empire Brun.




    ------------------------------------




    " Fermera ? Fermera pas ? Fermera ? Fermera pas ? Fermera ? Ferm ...

    J'pourrais continuer des heures de la même façon, avec le même ton inchangé, mais tout de même cette petite pointe d'appréhension dans la voix. Mais comme j'ai pas des heures devant moi, et que vous non plus ; j'ai fais pris la formule rapide, celle à 10 mégalos. C'pas super cher et on mange à sa faim.

    Bref, cela fait un moment déjà que l'idée a été lancée en l'air et que chacun y va de son petit couplet pour annoncer qu'il est pour/contre/neseprononcepas/j'ai faim, y'a quoi à midi?/toitagueuleavectagueule. Au final je n'ai encore pas vu de décision arrêtée. Alors évidemment, on va p'têt me dire " Renseigne toi connard ! On a des traditions ici ; des us et des coutumes à respecter ! Alors viens pas la ramener comme ça ! " ; ce à quoi je répondrai " Mais cey fait ! ", je sors justement d'un entretient avec l'homme le plus à même de me parler de la province puisqu'il la représente : Asphalte.

    ...

    Bah quoi ? >_> ? A dit une conn'rie ? -enculunmouton?-

    Je suis donc maintenant à même de dire que les secrets du Niark n'ont plus de secret pour moi - ou un truc dans l'genre - et qu'à présent je suis branché à fond les ballons sur les coutumes des autochtones et tout. D'ailleurs, j'en suis quasi un d'autochtone, à un ou deux détails près évidemment. - Du genre m'habiller trop sexgoth déjà, avé les tétons qui pointent le nord ; puis ensuite gueuler de temps en temps " Naaar vaincra les hérétiques ! " tout en faisant de grands moulinets avec ma bite certifiée trodark - merci l'passage au cirage -. Ca va v'nir ; j'm'entraîne dur. J'y crois à moooort. -


    Donc, pour cette ville, j'me dis qu'il y a quand même bon espoir. Que la situation n'est pas si moche et vide qu'annoncé au début. Je vois de l'espoiiiir moi ! De l'espoiiiiir ! De la vie même, ouuuuuiiiiii, de la vie ; morte ! Evidemment de la vie morte à la sauce Nécropolissonne - rouuuuh -. D'ailleurs, je rencontre même des gens et peu à peu, je m'attache. Emotionnellement hein, pas seulement à cause des traitements sado-masochistes de la p'tite proco'. Bref, c'est une ville dans laquelle j'ai envie de vivre, et de m'investir.

    Voilà. "
    Discours d'Akilaë Wander, très peu de temps après son arrivée dans la ville de Nécropolis, Empire Brun.


Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
 
Akilaë Wander
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des internautes vous invitent à...
» Messaline Martinsson ~ "Not all those who wander are lost..." [finie]
» Wander (w/Ardal)
» Those who wander are not always lost

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onirie :: ~ Archives ~-
Sauter vers: